Prêt hypothécaire

Le financement d’une maison peut être l’investissement le plus important que vous ferez

Commencez par votre
pointage de crédit

Comme on est bien chez soi. L’achat d’une maison peut toutefois être pénible.

L’achat de votre nouvelle maison représente une étape importante de votre quête de sécurité, de stabilité et d’indépendance. TransUnion peut vous aider à éviter les revers indésirables lorsque vous franchissez les étapes en vue de conclure l’achat.

Quelle incidence mon pointage de crédit a-t-il sur mon taux hypothécaire et mon admissibilité?
Votre pointage de crédit peut avoir une incidence directe sur le taux d’intérêt hypothécaire offert par un prêteur. Essentiellement, un pointage de crédit élevé peut faire baisser le taux d’intérêt, et vice versa.

Si mon pointage de crédit est élevé, que puis-je faire d’autre pour réduire mon taux hypothécaire?
Optez pour une période d’amortissement plus courte si vous êtes en mesure d’assumer des paiements mensuels plus élevés. Par exemple, opter pour un prêt de 15 ans plutôt que de 25 ans ne fera pas que réduire votre taux d’intérêt. Vous paierez ainsi moins d’intérêt pendant la durée du prêt hypothécaire. Les prêts à court terme et à taux variable sont moins risqués pour les prêteurs, donc ils proposent des taux d’intérêt plus bas. Toutefois, n’oubliez pas que les prêts hypothécaires à court terme et à taux variable sont risqués pour vous si le taux d’intérêt augmente. C’est pourquoi de nombreuses personnes choisissent la sécurité d’un taux d’intérêt fixe à long terme.

Puis-je obtenir un prêt hypothécaire si mon pointage de crédit est faible?
En temps normal, si votre pointage de crédit est inférieur à 600, ou même 650 dans certains cas, obtenir une approbation pour un prêt hypothécaire que vous pouvez vous permettre peut s’avérer difficile. Chaque prêteur a sa propre formule pour déterminer le niveau de risque qu’il est disposé à assumer lorsqu’il évalue votre demande de prêt hypothécaire. Il est donc difficile de donner une réponse universelle. Il existe également des sociétés qui se spécialisent dans les prêts hypothécaires pour les acheteurs ayant de mauvais antécédents de crédit. Celles-ci peuvent exiger un taux d’intérêt plus élevé ou une mise de fonds plus importante. Comme la situation de chaque acheteur est différente, vous devriez vous adresser à différents types de prêteurs potentiels et choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

Quels sont les autres coûts liés au prêt hypothécaire que je dois prendre en considération?
Règles liées à la mise de fonds
Au Canada, les règles fédérales sur les prêts hypothécaires, qui sont entrées en vigueur le 15 février 2016, exigent des mises de fonds plus importantes pour les propriétés de valeur plus élevée. Pour des maisons de moins de 500 000 $, la mise de fonds minimale est de 5 %. Pour les maisons de valeur supérieure, la mise de fonds est de 5 % pour la première tranche de 500 000 $ et de 10 % pour la portion restante.

Assurance prêt hypothécaire
Au Canada, les prêteurs exigent une assurance prêt hypothécaire lorsque votre mise de fonds est de moins de 20 % du prix d’achat. Il existe quelques sociétés qui proposent des produits d’assurance prêt hypothécaire. Votre prêteur potentiel fournira les renseignements dont vous avez besoin. L’assurance prêt hypothécaire protège les prêteurs contre le défaut de paiement du prêt hypothécaire et vous permet d’acheter des maisons avec une mise de fonds minimale commençant à 5 %, et ce, avec des taux d’intérêt comparables à ceux des prêts avec 20 % de mise de fonds.

La prime de votre assurance prêt hypothécaire est un pourcentage du montant du prêt hypothécaire et est influencé par un certain nombre de facteurs, comme l’occupation ou la location de la propriété, la construction sur la propriété si vous effectuez un refinancement et le montant de votre mise de fonds. Plus vous empruntez, plus élevée sera la prime. Toutefois, le coût est habituellement contrebalancé par le montant que vous épargnez sur le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire.

Autres frais de clôture
Une fois que vous avez fourni une mise de fonds, il est important de vous attarder à vos frais de clôture. Ceux-ci peuvent varier selon la ville et la province et peuvent comprendre les droits de cession immobilière, la commission d’un courtier, la TVH et les frais d’avocat ou de notaire.

Franchissez la prochaine étape vers la santé financière
Obtenez votre
fiche de credit