Rapports sur les données du secteur au T3 de 2019 de TransUnion

Au troisième trimestre de 2019, le niveau global la dette à la consommation non hypothécaire est demeuré stable dans l'ensemble, en hausse de seulement 0,24 % pour atteindre 30 038 $ en glissement annuel. Le nombre total de consommateurs ayant accès au crédit a continué de progresser, en hausse de 2,9 % pour un total de plus de 29,5 millions de personnes sur la même période.

Obtenir le sommaire

Les Canadiens ont montré des signes de vulnérabilité au dernier trimestre, alors que le marché du crédit à la consommation continuait de s'adapter à l'incertitude économique. Il y a des signes avant-coureurs d'un marché potentiellement en perte de vitesse, avec des taux de défaillance sur les dettes autres qu'hypothécaires globaux en hausse de 26 points de base (pb) sur un an à 5,54 % au troisième trimestre de 2019.

Alors que les taux de défaillance globaux étaient encore inférieurs à ceux d’il y a trois ans (5,62 % au troisième trimestre de 2016), cette récente tendance à la hausse indique que certains segments de consommateurs ont commencé à ressentir la pression du niveau d'endettement actuel face au ralentissement de l'économie et à la hausse des taux d'intérêt.

Variations par rapport à l’année précédente des taux de défaillance de 90 jours et plus des consommateurs pour les prêts non hypothécaires

Taux de délinquance des consommateurs de 90 jours ou plus

Au troisième trimestre de 2019, le niveau global du crédit à la consommation non garanti par une hypothèque est resté globalement stable, en hausse de seulement 0,24 % pour atteindre 30 038 $ en glissement annuel. Le nombre total de consommateurs ayant accès au crédit a continué de progresser, en hausse de 2,9 % pour un total de plus de 29,5 millions de personnes sur la même période.

Au cours du trimestre, les soldes impayés de cartes de crédit ont franchi la barre des 100 milliards de dollars, une étape importante pour ce qui est le produit de crédit à la consommation le plus largement détenu. En plus d’être utilisées pour faciliter les achats au détail, les consommateurs utilisent souvent les cartes de crédit pour financer leurs dépenses essentielles; l'augmentation continue du solde des cartes pourrait être un signe de la pression croissante exercée sur les finances personnelles.

Solde moyen des consommateurs, par produit*

Forcast

*Représente le solde moyen détenu par un consommateur pour chaque type de produit (les consommateurs peuvent détenir plusieurs instances du même produit).

Matthew Fabian

« La capacité des consommateurs à gérer leur dette est directement affectée par leur revenu disponible. Bien que le Canada ne devrait pas sombrer dans une récession d’ici 2020, tout ralentissement économique important exposerait probablement les cartes de crédit à un risque plus élevé d'augmentation des taux de défaillance par rapport à d'autres produits de crédit importants. Parallèlement, nous nous attendons à ce que les soldes augmentent, tandis que les consommateurs se tournent vers les cartes pour joindre les deux bouts ».

Matthew Fabian, directeur, Recherche et données du secteur

Prévisions en matière de crédit à la consommation pour 2020

Les modèles de prévision de TransUnion fournissent des vues prospectives sur les soldes de crédit à la consommation et les taux de défaillance et intègrent des dizaines de variables de crédit, comportementales et macroéconomiques. Les prévisions pour 2020 indiquent que, malgré quelques difficultés économiques potentielles, les perspectives restent relativement positives pour le marché canadien du crédit à la consommation, avec des possibilités de croissance continues.

Prévisions en matière de crédit à la consommation de TransUnion Canada pour 2020

Prévisions en matière de crédit à la consommation de TransUnion Canada pour 2020

* Les taux de défaillance graves correspondent au niveau de consommation et sont calculés comme suit : échéance supérieure à 60 jours pour un prêt hypothécaire et échéance supérieure à 90 jours pour tous les autres produits.

À la fin de 2020, TransUnion prévoit que le solde moyen de la dette à la consommation non hypothécaire atteindra 31 531 $, ce qui représente une augmentation relativement mineure de 1,02 % par an. Les taux de défaillance graves devraient augmenter au début de 2020 et commencer ensuite à se corriger pour la plupart des produits de crédit.

Les taux globaux de délinquance des consommateurs non liée à un prêt hypothécaire devraient baisser au quatrième trimestre de 2019 par rapport au troisième trimestre, puis augmenter légèrement de 3 pb d'ici la fin de 2020. Chaque produit de crédit devrait connaître une augmentation modérée des taux de défaillance, mais dans des limites gérables de 1 à 8 pb.

Vous aimez?

Obtenir le sommaire